Sport Adapté


Sport Adapté
Inscription nécessaire

Lundi matin de 09h30 à 11h00. Reprise le 11/09/2017

L'atelier propose de la gymnastique adaptée avec différents supports.

La participation à cet atelier nécessite l'adhésion à l'association, à la fourniture d'un certificat médical et d'une attestation d'assurance responsabilité civile lors de l'inscription.

En collaboration avec


Formulaire d'inscription


Qu’est-ce l’activité physique adaptée ?

La définition liéttérale est :"Moyen qui permet la mise en mouvement des personnes qui, en raison de leur état physique, mental, ou social, ne peuvent pratiquer une activité physique dans des conditions habituelles et le regroupement des activités physiques et sportives adaptées aux capacités et aux besoins de la personne.
Partie intégrante du plan cancer qui indique dans sa mesure 11 la nécessité de "promouvoir des actions de prévention sur les liens entre l’alimentation, l’activité physique et les cancers."

Les Principes de bases

C'est une activité adaptée au patient, progressive d'intensité modérée à soutenue.
55-75 % de la fréquence maximale théorique (= 220 – âge)
au moins 30 minutes d'A.P.A. (idéalement 45 à 60 minutes au moins 2 à 5 fois par semaine.


Axe de prévention et de depistage

L’activité physique a un effet préventif sur le cancer du côlon, probable sur le cancer du sein (après la ménopause) et celui de l’endomètre.


Effet sur la fatigue et la qualité de vie

Pour les patients atteints de cancer, pendant et après le traitement, une activité physique adaptée d’intensité faible à modérée améliore la qualité de vie et diminue la sensation de fatigue.

L’activité physique pendant et après le traitement améliore la qualité de vie et diminue la sensation de fatigue. Elle peut améliorer la survie après un cancer du sein ou un cancer colorectal, alors que la surcharge pondérale augmente le risque de second cancer. Le plan cancer porte donc la promotion de l’activité physique encadrée et ajustée, ainsi que des comportements nutritionnels adaptés:

  • Systématiser la prise en charge de la surcharge pondérale, la prévention d’une prise de poids pendant le traitement et la prévention de la sédentarité avec augmentation du niveau d’activité physique.
  • Définir les modalités de l’intégration de l’activité physique adaptée dans le parcours des malades atteints de cancer.
  • Identifier et rendre accessible l’offre d’activité physique ou sportive adaptée aux personnes atteintes de cancer, notamment en dehors des établissements de santé.
  • Sensibiliser les professionnels de santé et les patients au danger des comportements sédentaires et à l’intérêt de renforcer ou de maintenir une activité physique après un diagnostic de cancer. 

Conditions

SUR AVIS MÉDICAL :

  • Décision de l’oncologue
  • Nécessité d’un certificat médical d’aptitude


CE SITE A ÉTÉ CONSTRUIT EN UTILISANT