Diététique


Diététique
Inscription nécessaire

Nouvelle date à venir

Ouvert à tous et à toutes, cet atelier sera l'occasion de rencontrer une Diététicienne qui répondra à toutes vos questions et échangera avec vous sur l'équilibre alimentaire, l'enrichissement des plats lors des intercures...

La participation à cet atelier nécessite l'adhésion à l'association.


Les places étant limitées, l'inscription est nécessaire.


En collaboration avec 


Formulaire d'inscription


La nutrition peut aider à gérer certains effets indésirables liés aux cancers et à leurs traitements, notamment :

  • La sarcopénie est régulièrement présente chez le patient atteint de cancer avant de débuter tout traitement. Cette diminution de la masse musculaire en s’aggravant sera à l’origine d’une détérioration de la force musculaire et des performances physiques. La nutrition doit être associée systématiquement à une activité physique adaptée.
  • La Dysgueusie ou altération du goût.
  • La perte de poids
  • Les troubles du transit

Gestion des effets indésirables

Prévention nutritionnelle de la sarcopénie par :

  • Apports alimentaires en protéines de l’ordre de 1,2 à 1,5 g / kg / jour ,
  • Privilégier la consommation de protéines facilement assimilables et à teneur élevée en acides aminés essentiels (ex : les protéines animales),
  • Aliments riches en protéines : il faut en consommer tout au long de la journée,
  • Ces recommandations nutritionnelles doivent être associées à la pratique d’une activité physique adaptée régulière et/ou à un traitement hormonal.

Gestion des troubles du goût

  • EN CAS DE PERTE TEMPORAIRE DU GOÛT
    • Renforcez l’assaisonnement des plats avec des herbes aromatiques, rajoutez des aliments salés comme du jambon, du bacon avec des légumes, des pâtes, du riz, des soupes…
    • Évitez les températures extrêmes qui diminuent la saveur des aliments.
    • Réalisez un bain de bouche au jus d'ananas 10 minutes avant la prise alimentaire (exhausseur de gout)
  • EN CAS DE MODIFICATION TEMPORAIRE DU GOÛT
    • Évitez de consommer temporairement vos aliments favoris au cours du traitement, si vous leur trouvez un goût modifié ou déplaisant.
    • Si les aliments paraissent trop sucrés : préparez des desserts (crèmes, flans, compotes, boissons lactées…) sans rajouter de sucre.
    • Si les aliments paraissent trop salés, évitez les aliments riches en sel : charcuteries, biscuits apéritifs, chips, fromages, bouillons et potages en sachet…
    • Cuisinez sans ajouter de sel dans vos préparations.
    • Si les aliments paraissent fades : utilisez largement les épices et aromates pour rehausser le goût.
    • Si les aliments ont un goût acide : mangez plutôt des laitages, ajoutez du blanc d’œuf battu en neige ou du fromage blanc battu aux compotes, ajoutez de la sauce blanche aux légumes et aux viandes (blanquettes) et poissons (gratin de poisson).
    • Évitez toutes les recettes contenant de la tomate ou sauce tomate.

Gérer la perte de poids

  • Prise en charge diététique personnalisée du patient par un professionnel de la nutrition
  • Surveillance du poids
  • Adaptation de l’alimentation : variée, hyperprotéique et hypercalorique.
  • Fractionnement sur la journée
  • Adapter l’alimentation aux effets secondaires

L’activité physique adaptée

Elle est primordiale pour :

  • Entretenir la faim
  • Favoriser le maintien de la force musculaire
  • Réduire la sensation de fatigue
  • Améliorer la qualité de vie

Quelques conseils alimentaires

Dans les moments où l’alimentation est plus facile :

  • Manger tout ce dont vous avez envie
  • Se faire plaisir
  • « Faire des réserves »
  • Fractionner les repas.
  • Adapter les horaires des repas pour écourter le jeûne nocturne.
  • Consommer autant que possible des aliments caloriques et riches en protéines.
  • Éviter les aliments très odorants.
  • Prendre des petits déjeuners plus copieux.
  • Boire suffisamment (1,5 l/j) et limiter voir arrêter la consommation d’alcool.
  • Prendre les repas dans une ambiance confortable et détendue, dans une pièce aérée.
  • Soigner la présentation des aliments.
  • Maintenir une activité physique adaptée.

 


CE SITE A ÉTÉ CONSTRUIT EN UTILISANT