Article France Bleue


Yolande, Carine Lepescheux, Aline Gruel et Virgine Deplace sont partie de l'association Parenthèse © Radio France - Claudia Calmel 


Elle propose des ateliers d’esthétique, de diététique et de sport adapté aux mayennais atteints de cancers pour les aider à passer ce cap difficile.

L'association Parenthèse a été créée à l'automne dernier à Laval. Ses locaux sont situés à la polyclinique du Maine, près du nouveau un centre de chimiothérapie commun à la polyclinique et à l'hôpital. Elle propose aux patients les services d'une psychologue, d'une assistante sociale mais aussi des ateliers de diététique, d'esthétique, de médecines douces et de sport adapté. Une belle initiative pour Yolande, traitée par chimiothérapie. Elle participe à des séances de yoga et de relaxation quasiment tous les lundis : "Ça me permet de me détendre, pour moi c'est important. J'étais très sportive avant et je pense qu'il ne faut pas tout arrêter. Si on se coupe du monde, ça ne peut pas aller bien. Toutes ces activités sont importantes pour le moral. Pendant ce temps-là, on ne pense pas à notre maladie."

Virginie Deplace est psychologue à la Polyclinique du Maine et fait partie de l'Association Parenthèse. Pour elle, ces ateliers font partie intégrante de la prise en charge des patients et ont même une réelle importance : "Il y a une valorisation du corps à travers ces ateliers. En général, pendant les traitements, le corps n'est pas très bien vécu. C'est un corps qui souffre, c'est un corps qui est traité. Le fait d'avoir une pratique sportive permet de retrouver une autre utilisation de son corps que celle des soins. De plus, il est maintenant prouvé que l'activité physique permet une meilleure réceptivité au traitements et diminue les risques de récidive. Ce serait donc paradoxal de proposer des soins et de ne pas proposer de sport qui est reconnu pour ses vertus thérapeutiques."

L'association Parenthèse cherche à atteindre de nouveaux patients. Le programmes des activités proposées est disponible sur le site internet de l'association.

Commentaires : Laissez un commentaire

* L'e-mail ne sera pas publié sur le site web.
CE SITE A ÉTÉ CONSTRUIT EN UTILISANT